lundi, mai 18, 2009

Vers une guerre urbaine ?

Vers une guerre urbaine ?

Je redoute cette guerre urbaine : la guerre civile est la pire des guerres et, quand les violences commencent, on ne sait jamais quand elles s'arrêtent.

Mais il me semble que les violences sont commencées depuis longtemps et que l'autorité de la loi est depuis déjà bafouée en long, en large et en travers.

32 commentaires:

daredevil2007 a dit…

C'est également ce que je redoute le plus... mais comment l'éviter?
Cela est fort désolant alors même que le 20è siècle vient de s'achever avec toutes ses turpitudes! Mais le pire reste l'état d'indifférence dans lequel se sont visiblement réfugiés tant de gens...

Pierre Robes-Roule a dit…

Je vais reprendre Rioufol sur mon blog. Je prédisais....

Criticus a dit…

On ne pourra pas dire, en tout cas, que l'on n'aura pas été prévenus...

daredevil2007 a dit…

Pour tout dire, ça nous fera une belle jambe d'avoir été prévenus...
Moi, je préfère prévenir que guérir, pas vous?

Criticus a dit…

C'est à ceux qui nous gouvernent de prévenir. Et s'ils ne le font pas...

Chitah a dit…

Mais oui, bien sûr, il va y avoir une guerre : 100 000 "jeunes", chance pour la France, vont affronter les 150 000 policiers et 100 000 gendarmes sur le territoire français.
Il faudra alors soit demander aux troupes françaises, en dépit du posse comitatus, de faire feu sur les insurgés. Ou alors peut-être demander la levée d'une armée occidentale pour venir défendre la fille aînée de l'Eglise.

Ce que je propose : faire comme dans Couvre Feu avec Bruce Willis (General Devereaux). On encercle les cités à problèmes, on capture tous les arabes, on les fouille, et après si ils sont gentils, intégrés, qu'ils n'ont pas de Coran sur eux, alors on les relâche (avec un bracelet de surveillance électronique et n'oubliant pas de couper leurs doigts pour qu'ils ne manipulent pas de gâchettes.


Blague à part, une fois de plus les obsédés de l'immigration ont encore frappé : depuis 30, 40, 50 ans, les indépendantistes corses et basques mitraillent des gendarmeries, assassinent des gens, trafiquent des armes, rackettent les entrepreneurs, font des démonstrations de forces de plus de 600 cagoulés avec conférence de presse dans la forêt (à Tralonca) pour défier la République, assassinent des policiers, préfet, etc.
Et pas un mot sur les blogs de la ligue BicoWatch, autrement appelée LHC. En revanche, deux "chance" comme vous dites qui font une connerie, un crime, et paf, ce sont les prémisses de la guerre civile.

Vraiment, c'est risible. Cela confirme ce que je sais depuis longtemps : les gens d'extrême-droite ou d'extrême-gauche sont en moyenne peu intelligents, et complètement paranos.

fboizard a dit…

Chitah,

Contrairement à votre imputation, je ne néglige pas plus les violences corses ou basques que les violences immigrées.

Seulement, celles-là sont moins dangereuses car localisées.

Pour le reste, ma foi, nous divergeons totalement. c'est ainsi.

daredevil2007 a dit…

Chitah votre vision se résume au monde des bisounours... et si vous retourniez voir casimir? C'est de votre niveau et vous pourrez y reposer votre esprit un peu fatigué par d'aussi intenses réflexions.

C'est amusant sur tous les blogs, on retrouve les mêmes trolls qui viennent déverser leurs visions du bonheur parfait... ici le fan de la guenon, chez M. Rioufol, le sieur Canut - avec bien entendu toujours la même rhétorique à 2 francs 6 sous qui préfère nier les faits inquiétants qui se produisent plutôt que de réfléchir sur le fond et de proposer de vraies solutions... à oui, j'oubliais, ils en ont une : filons encore plus de sous aux quartiers à problèmes!

Chitah a dit…

Nier les faits inquiétants, daredevil de pacotille, ce n'est pas ce que je fais. Je les remets dans un contexte plus large géographiquement, et historiquement. Il faut vraiment être un inculte comme vous pour ne rien savoir des "bandes de jeunes" qui sévissaient au début du siècle, où à Paris il était impossible d'aller de Saint Michel à l'Ile de La Cité sans se faire suriner dix fois.

Concernant votre injonction, daredevil de pacotille, de "réfléchir sur le fond et de proposer de vraies solutions", voici ce que vous avez écrit en tout et pour tout sur ce fil.

C'est également ce que je redoute le plus... mais comment l'éviter?
Cela est fort désolant alors même que le 20è siècle vient de s'achever avec toutes ses turpitudes! Mais le pire reste l'état d'indifférence dans lequel se sont visiblement réfugiés tant de gens...
Ouais, et il va faire chaud la semaine prochaine ma bonne dame!

Chitah votre vision se résume au monde des bisounours... et si vous retourniez voir casimir? C'est de votre niveau et vous pourrez y reposer votre esprit un peu fatigué par d'aussi intenses réflexions.

C'est amusant sur tous les blogs, on retrouve les mêmes trolls qui viennent déverser leurs visions du bonheur parfait... ici le fan de la guenon, chez M. Rioufol, le sieur Canut - avec bien entendu toujours la même rhétorique à 2 francs 6 sous qui préfère nier les faits inquiétants qui se produisent plutôt que de réfléchir sur le fond et de proposer de vraies solutions... à oui, j'oubliais, ils en ont une : filons encore plus de sous aux quartiers à problèmes!
Si je résume :
- une réflexion de comptoir sur "ah là là quand même"
- une attaque personnelle sur ma personne
- une accusation comme quoi je voulais faire donner de l'argent aux quartiers, alors qu'étant libéral depuis 15 ans, au contraire de Boizard, daredevil de pacotille, etc, c'est faux.

Allez, au revoir.

BartlettGreen a dit…

"Il faut vraiment être un inculte comme vous pour ne rien savoir des "bandes de jeunes" qui sévissaient au début du siècle, où à Paris il était impossible d'aller de Saint Michel à l'Ile de La Cité sans se faire suriner dix fois."

C'est interessant cette affirmation. Pourriez vous l'étayer par des preuves ?
Je ne nie pas bien sur qu'il y ait toujours eu des Apaches, c'est l'intensité du phénoméne qui m'interpelle.

Il y a une différence considérable avec notre époque, c'est le traitement que la société fait de ce probléme. L'Apache ne choisisssait pas la facilité.La société lui rendait les coups et si un Apache tirait sur un policier, c'était un rasage de prés a la guillotine assuré.

fboizard a dit…

Tiens, je ne savais pas que Canut, que j'ai éjecté d'ici avec un coup de pied au cul, sévissait chez Rioufol. Sa suffisance (la modestie ne passera pas par lui) m'avait encore plus irrité que ses propos.

Et puis, sa persistance à se prétendre professeur d'histoire avait mis un point d'orgue à ma colère (j'ai choisi délibérement de considérer cela comme un mensonge : il se peut que Canut soit réellement professeur dhistoire, mais vu l'étendue de sa connerie, je préfère croire, pour mon confort intellectuel, qu'il n'en est rien. Remarquez que c'est contradictoire avec ce que je pense du contrôle de la Gauche sur le système éducatif : je serais cohérent, je considérerais que des profs d'histoire comme Canut sont une confirmation de ma thèse. Mais ça fait trop mal).

La vision de Chitah est celle d'un idéologue : il nie que les immigrés posent problème de la même façon que le PCF prétendait pendant les trente glorieuses que la paupérisation du prolétariat s'accélérait.

Les mêmes mécanismes mentaux sont à l'oeuvre, et ce sont ceux de beaucoup de gens. Je n'ai aucune raison d'exclure Chitah si il se tient bien.

Peu m'importe qu'il y ait des idéologues et des fanatiques, tant qu'on ne leur donne pas de pouvoir (c'est bien le problème).

Enfin, comment savoir être sûr qu'on ne tombe pas soi-même dans l'idéologie ? Simple, on ne le peut pas, les raccourcis intellectuels, les préjugés, les postures, tout ce qui favorise l'idéologie est humain.

Mais, on peut tout de même facilement voir qu'il y a des caractères et des formations prédisposés.

En tous les cas, il est clair que ce que raconte Chitah est en contradiction avec ce que je vis et ce que je vois.

http://www.bivouac-id.com/2009/05/15/un-psychologue-danois-%E2%80%9Cl%E2%80%99integration-des-musulmans-dans-nos-societes-occidentales-est-impossible%C2%BB/

Chitah a dit…

@daredevil, Criticus, et boizard, en réalité oui vous avez raison, après quelques recherches sur le net, j'ai découvert que l'explication est simple : islam=>émeutes. Tout simple, merci de m'avoir ouvert les yeux.

Vous pouvez arrêter de lire ici.

@BartlettGreen : déjà je constate que ceux qui disent que les violences urbaines sont à leur paroxysme en ce début de siècle, et qu'on arrive à une guerre urbaine ne subissent pas la même question que moi, excellente au demeurant. Peut-être parce qu'ils sont les mêmes préjugés superficiels que vous.

Ensuite, je constate que vous faites partie aussi de ceux qui, naïvement, croient que la peine de mort permet de tout résoudre : dans le gangsterisme, la peine de mort existent et les gangsters n'en n'ont pas peur. La justice américaine met des années avant de condamner à mort quelqu'un, un gangster met cinq minutes, sans témoin, et paf le cadavre dans le fossé.
Cette réponse est donc totalement naïve, mais passons.

Ensuite je ne comprends pas cette référence aux Apaches, pourriez-vous l'expliciter?

Enfin, si vous êtes surpris par la remontée des violences urbaines depuis deux décennies, c'est parce que vous ne savez pas qu'il s'agit d'un phénomène variable en durée et en intensité, pratiquement depuis l'urbanisation, et qui n'a aucun rapport avec la prospérité économique ou pas (on aurait tendance d'ailleurs à observer parfois une recrudescence en période de quasi plein emploi).

Voici quelques éléments de fond : http://www.evopsy.com/article.php3?id_article=115 ou http://www.evopsy.com/article107.html

Renseignez-vous sur ce que l'on appelle le ratio de Mesquida, et vous aurez beaucoup avancé sur la question des violences collectives.

Théo2toulouse a dit…

"Seulement, celles-là sont moins dangereuses car localisées."

Plus de 800 morts pour l'ETA depuis sa création, ce n'est pas rien. Plus les kidnappings, les bombes, le rackett...

Pour les Corses, j'ai une explication qui vaut son pesant de pepitos : ils ont du sang arabe dans les veines, vu que la Corse a été occupée (comme la Sicile d'ailleurs) pendant longtemps par les Musulmans. Bon c'était pour la blague.

Pour rebondir sur les propos de Chitah, les exemples des Corses et des Basques sont fort mal choisis. Les nationalistes basques et corses servent un objectif politique, qui, bien que peu avouable (l'instauration de la dictature et la mise en coupe réglée de leurs régions respectives), n'existe pas moins. Les types des cités n'en n'ont aucun mais ils ont déjà mis leurs cités en coupe réglée car l'autorité de l'Etat a déserté depuis longtemps ces zones. Ils n'ont donc pas besoin de faire de la politique et participer aux élections puisqu'ils sont déjà au pouvoir dans les cités.

Ils ont un avantage que n'ont pas les Basques et les Corses : ils sont massivement soutenus quand ils font des conneries alors que le Basques n'hésitent pas à manifester massivement quand l'ETA comme un crime. On ne voit jamais les populations des cités défiler manifester pour protester quand les voitures brûlent et que les abri-bus sont dévastés toutes les nuits. Tout simplement parce qu'une bonne partie de population profite des trafics en tous genres.

BartlettGreen a dit…

"@BartlettGreen : déjà je constate que ceux qui disent que les violences urbaines sont à leur paroxysme en ce début de siècle, et qu'on arrive à une guerre urbaine ne subissent pas la même question que moi, excellente au demeurant. Peut-être parce qu'ils sont les mêmes préjugés superficiels que vous."

Moi plus j’apprends et plus je me rend compte que je ne sais rien. Ce n’est pas pour ca que je me prosterne devant ceux qui affirment savoir avec un aplomb touchant.

"Ensuite, je constate que vous faites partie aussi de ceux qui, naïvement, croient que la peine de mort permet de tout résoudre : dans le gangsterisme, la peine de mort existent et les gangsters n'en n'ont pas peur. La justice américaine met des années avant de condamner à mort quelqu'un, un gangster met cinq minutes, sans témoin, et paf le cadavre dans le fossé.
Cette réponse est donc totalement naïve, mais passons."

Chitah vous n’avez pas compris mon propos, ce n’est pas l’effet sur les criminels qui compte mais l’effet sur les gens que par commodités j’appellerais honnétes.
Je ferais une analogie en utilisant Marx qui faisait une différence entre la valeur d’usage d’une marchandise (qui répond a un besoin humain et social) et sa valeur d’échange (son prix).

Pourquoi les salaires des grands patrons créént t’ils le scandale?

Est-ce mon argent qu’ils prennent?

Non.

Ont t’ils pris le contrôle de maniére illégale ?

Non, ce sont des actionnaires qui ont jugés utiles d’embaucher des hommes a l’égo surdimensionné la ou un singe dans sa cage aurait fait moins de dégats.

En gros je ne suis pas lésé et n’est rationnellement rien a leur reprocher. Mais le SYMBOLE est dévastateur.

Méme combat dans cette affaire. Un tir d’AK 47 n’est un palier que dans la téte des gens.

Le palier réel a été franchi quand on a oublié que seul l’état a le monopole de la violence, et ca ne date pas d’hier. La peine de mort est d’abord un acte symbolique qui signifie que quelque chose d’inacceptable a été fait et qu’il n’y a pas de pardon possible.

Et très rationnellement il faut étre vraiment naif pour ne pas prendre en compte les effets de ces symboles sur nous nous même si on est conscient.

"Ensuite je ne comprends pas cette référence aux Apaches, pourriez-vous l'expliciter?"

Vous parliez des bandes de jeunes du début du Siécle, non ?

http://fr.wikipedia.org/wiki/Apaches_(Paris)


"Renseignez-vous sur ce que l'on appelle le ratio de Mesquida, et vous aurez beaucoup avancé sur la question des violences collectives."

J’ai lu votre papier avec attention , la psychologie évolutioniste étant un de mes dadas, mais désolé il n’y a la rien qui contredise la thése d’un probléme de culture d’une certaine partie de notre population.
Les violences augmentent quand il y a beaucoup de jeunes sans perspectives de construire leur vie ( traduisez se marrier et avoir des gosses ) ?
A-t-on vraiment besoin d’aller chez les Yamamotos pour savoir cela ?
Le taux de fécondité des populations émmigrés est bien plus important que celui des populations d’origine Européene, ce qui signifie entre autre que leurs géniteurs auront beaucoup moins de ressources a consacrer pour chacun de leurs enfants.

Ce probléme se retrouve dans les pays Musulmans, les familles Chrétiennes y réussissent beaucoup mieux parcqu’elles ont beaucoup moins d’enfants que les familles Musulmanes.
Ce qui d’ailleurs leur attirent l’animosité de ceux qui n’ont que la violence pour s’en sortir(Source Antoine Sfeir dans un C Dans l’air).

Il faut se poser la question de ce qui provoque le ratio de Mesquida. Pour les Yamamotos j’ai la réponse, l’infanticide des filles a la naissance y est très fréquent. C’est une société guerriére qui a besoin de males motivés pour la faire.
Ce n’est pas la seule société de ce type que je connaisse.

A mon tour de vous proposer une lecture. "On Killing" de Grossman. Ne soyez pas rebuté par le titre gore c’est un excellent bouquin qui explique bien des choses sur la psychologie de l’homme et la violence.
Il affirme entre autre que toutes les sociétés modernes sont devenues infiniment plus violentes que par le passé. La note de boucherie est moins importante seulement a cause des progrés prodigieux de la médecine d’urgence.
Mais je vous accorde qu’il attribue la cause de cette violence a d’autres facteurs que ceux qui ont été cités ici (il s’agit de la violence televisuelle et cinématographique).

daredevil2007 a dit…

"Nier les faits inquiétants, daredevil de pacotille, ce n'est pas ce que je fais"
Bin voyons, c'est même pour cela que vous usez d'arguties... comme si la Corse ou le pays basque relevaient de la même problématique - et après cela, vous me traitez d'inculte? Et bien, je vais vous rassurez : j'en suis très fier de mon inculture car elle me permet de ne pas prendre vos propos lénifiants pour paroles d'évangile ;))
Il se trouve que je travaille en banlieue et que je peux constater à mon modeste niveau l'évolution des relations entre les gens (pour dire les choses simplement), et quoi que vous en pensiez, il y a une réelle évolution - certainement pas vers le monde de bisounours que vous semblez vouloir voir partout...
Quant à l'exemple de la violence du début du 20è siècle, je ne vois pas en quoi cela peut servir de faits permettant d'étayer votre vision car - justement - les choses ont évolué depuis lors (même si les bandes n'ont jamais totalement disparues... ni la violence d'une manière générale); sans oublier qu'entre temps (ne vous en déplaise) le phénomène migratoire massif de ces 20 dernières années est venu se greffer là-dessus, s'ajoutant à l'affaiblissement de l'état et à la lâcheté des politiques qui ne veulent pas faire de vagues de peur de remettre en cause leur statut de privilégies (et donnent des "ordres" pour éviter tout "dérapage" comme l'explique un policier syndicaliste dans une interview récente)... on ne scie pas la branche sur laquelle on repose, n'est-ce pas ;))

Quant à votre pensée ; oui, je l'attaque parce qu'elle manque totalement d'esprit critique tellement elle est éloignée de la réalité que nombre de personnes peuvent constater tous les jours (même si vous pouvez trouver cela totalement subjectif)... mais ô malheur, il se trouve qu'il y a des statistiques officielles ainsi que des spécialistes de ces questions dont on peut régulièrement lire les écrits pour peu que l'on s'en donne la peine...
Pour ce qui est d'une attaque personnelle, permettez que je me gausse : c'est l'hôpital qui se moque de la charité, vous qui n'arrêtez pas les attaques ad hominem - ne serait-ce que contre M. Boizard. Votre personne ne m'intéresse pas, ne vous en déplaise - elle me laisse complètement indifférent - par contre, vos opinions relativistes, elles, m'importent parce qu'elles tentent systématiquement de minorer ou de nier la réalité des faits - faits, je le répète, qui sont constatés officiellement, et ce à travers toute la France et d'autres pays européens...
Mais il est vrai qu'il est toujours plus facile de chausser ses lunettes dogmatiques pour ne pas voir les choses en face - dormez, braves gens, tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes...

Contrairement à vous, je ne me fais aucune illusion sur la nature humaine et crains au plus au point toute dérive qui nous ramènerait des siècles en arrière - et le risque existe bel et bien (allez donc jeter un œil sur le blog de Malika Sorel qui ne peut certainement pas être taxée de "libérale"). Je souhaiterais donc que l'on tente de prévenir plutôt que de guérir, ne serait-ce déjà qu'en permettant la discussion sur la base d'arguments sérieux et posés mais visiblement, pour le dogmatique que vous êtes, cela semble être de trop...

daredevil2007 a dit…

Petit ajout : contrairement à ce que vous pensez, je ne suis pas favorable à la peine de mort... comme quoi à vouloir mettre tout le monde dans le même sac, on se fourvoie...

Pierre Robes-Roule a dit…

Enfin, rendons grâce à MAM qui l'a bien précisé : "les policiers ont parfaitement réussi à mettre leurs agresseurs en fuite".

A part ça, j'ai aussi
http://max-la-terreur.blogspot.com/2009/05/chronique-banale-de-la-faillite.html

Théo2toulouse a dit…

"Il affirme entre autre que toutes les sociétés modernes sont devenues infiniment plus violentes que par le passé."

J'ai quelques doutes sur cette affirmation. Je verrais volontiers un effet des media plus qu'une réélle augmentation de la violence, qui est bien réelle. Mais qui savait, sur le moment, dans le royaume de France, que Gilles de Rais était un monstre ? Probablement quelques centaines de personnes. Qui sait en 2009 que Fofana est un abruti fini doublé d'un antisémite furieux ? Toute la population. La presse de masse a changé la perception que les gens se font du monde dans lequel ils vivent.

@Daredevil
je suis presque sûr que c'est un fake de gauche qui se fait passer pour un libéral, mais qui n'a ni l'étoffe ni la saveur.

BartlettGreen a dit…

Théo2toulouse

http://www.killology.com/art_teach_virus.htm

Par le passé j'entendais depuis les derniéres années, celle ou on nous a gentiment expliqué que le sentiment d'insécurité n'était qu'un myhte.

Plus que le crime c'est l'agressivité quotidienne qui a augmenté.

Il y a un graphique sans appel dans le livre que j'ai cité et que je ne peux reproduire faute de scanner.

Il montre l'évolution du taux "d'aggravated assault" et celui d'homicides depuis 1957 aux USA.

Alors que le taux d'homicide ne monte que d'approximativement de 3 a 10 pour 100000 personnes, celui de l'aggravated assault passe de 62 a 440 sur la méme période.

Si quelqu'un peux se les procurer ,j'aimerais bien voir ces mémes statistiques pour la France.

Bien sur toute société est violente, mais les sociétés du passé ne niait pas ce fait et s'organisait en conséquence.

Il est vrai que la peine de mort n'empéche pas les crimes violents, mais il est tout aussi vrai que nos réponses plus humanistes ne font pas mieux et méme pourrait bien faire pire.

fboizard a dit…

«il est tout aussi vrai que nos réponses plus humanistes ne font pas mieux »

C'est une bien curieuse forme d'humanisme que celle qui consiste à considérer les criminels comme un prolétariat (toujours la prégnance du marxisme en France) victime de la lutte des classes, et à ce titre irresponsable et méritant l'indulgence.

Ce n'est pas toujours avoué mais c'est dans les têtes (exemple : l'affaire Baudis : entre le criminel récidiviste et le notable, on choisit d'abord de croire le criminel parce qu'il représente le prolétariat, donc le Bien).

Chitah a dit…

@Boizard :

Vous agissez malheureusement comme un idéologue, vous assénez, assénez, assénez, sans rien écouter. Je vous ai donné des exemples clairs et précis (les basques, les corses), je vous ai invité à parler de chiffres par exemple (combien de crimes, de délits, comparaison, évolution).
Ensuite, je vous ai donné un type d'explication tout à fait intéressant, le ratio de Mesquida.

Je constate que les idéologues obsédés par l'immigration et l'islam n'ont pas réagit ni répondu, comme vous, mis à part pour me traiter de communistes, etc. Je crois notamment que theo2toulouse souffre du même syndrome que je ne sais plus quel fou qui traine sur ce blog parfois (Marchenoir je crois).

Bref.

@BartlettGreen :
J'imagine aisément que ce genre d'explication vous intéresse déjà. Ce n'est pas qu'elle nie ou ne nie pas le caractère culturel, c'est juste que ce n'est pas le sujet.

Ensuite, concernant le caractère culturel de ces violences, il faudra m'expliquer pourquoi les parents de ces jeunes maghrébins, pourtant culturellement bien plus marqués par l'arabité (étant nés au bled), n'ont jamais posé problème, n'ont jamais tiré sur les flics.
Et qu'à l'inverse, des jeunes nés sur le sol français, donc à l'évidence plus de culture française qu'arabe, peuvent se rendre coupable de telles choses.

Ensuite : parler d'argument culturel lorsque vous examinez le comportement de 3 ou 4000 personnes à l'échelle de la France, qui font partie d'un groupe de 1 million de jeunes arabes mâles entre 15 et 30 ans, je crois qu'il s'agit d'une hardiesse statistique tout à fait certaine.
Comme je l'ai écrit ici de nombreuses fois, 100% des affaires de pédophilie, ou presque, concernent des blancs catholiques en France. Pour des raisons culturelles j'imagine?

BartlettGreen a dit…

"Comme je l'ai écrit ici de nombreuses fois, 100% des affaires de pédophilie, ou presque, concernent des blancs catholiques en France. Pour des raisons culturelles j'imagine?"

vous l'avez écrit de nombreuses fois, mais vous ne l'avez jamais prouvé.J'ai quand a moi eu connaissance d'affaire de pédophilie et d'incestes impliquant des Maghrébins via la PQR ou les infos et je n'en tire aucune conclusion particuliére.

Concernant le ratio délinquant/ gens honnétes, il faudrait le comparer a celui des francais dit de souche ou aux emigrés d'origines asiatiques ou d'europe de l'Est pour se faire une idée.

Tout cela bien sur étant impossible en France ou ce genre de statistique est(officiellement)
prohibé.
Les statistiques venant d'autres pays ne sont pas a l'avantage des Musulmans. je vous accorde qu'il faut prendre garde avant d'en sortir des conclusions hatives. les musulmans venant en géneral de pays pauvres il est normal qu'on y trouve plus de délinquants( entre autres).


"il faudra m'expliquer pourquoi les parents de ces jeunes maghrébins, pourtant culturellement bien plus marqués par l'arabité (étant nés au bled), n'ont jamais posé problème, n'ont jamais tiré sur les flics.
Et qu'à l'inverse, des jeunes nés sur le sol français, donc à l'évidence plus de culture française qu'arabe, peuvent se rendre coupable de telles choses."

D'abord c'est allé bien vite en besogne de dire qu'ils n'ont jamais posé probléme. Le probléme des banlieues ne date pas d'hier, il s'aggrave seulement année aprés année.

Ensuite l'augmentation considérable de l'émigration a rendu impossible le processus d'intégration. Un musulman venant du bled était bien plus en contact de la population Francaise que ceux qui vivent maintenant a Trappes.

Ensuite la encore la société a évolué.Les policiers ne fesait pas du social et la tolérance a l'aggressivité était fort limité surtout venant de la part d'émigrés.

Enfin si ils venaient du bled, c'était pour une raison simple; il y avait du travail en France. Ce n'est plus le cas depuis longtemps.

Chitah a dit…

@BartlettGreen :
Désolé, mais j'ai trop de respect pour langue française.

D'abord c'est allé bien vite en besogne de dire qu'ils n'ont jamais posé probléme.Non, il faut écrire "c'est aller" et non "c'est allé".

Ensuite la encore la société a évolué.Non, il faut écrire "Ensuite là encore la société a évolué".

Les policiers ne fesait pas du social et la tolérance a l'aggressivité était fort limité surtout venant de la part d'émigrés.Non, il faut écrire "Les policiers ne faisaient pas du social et la tolérance à l'agressivité était fort limitée surtout venant de la part d'émigrés."

Donc, en quelques phrases, vous avez fait à peu près une bonne dizaine de fautes de grammaire et d'orthographe. C'est tout simplement pitoyable.

Chitah, petit fils d'immigré bougnoule, qui corrige vos fautes de français, vous salue. Chitah a eu, au bac de français, 16 à l'écrit, et 18 à l'oral, pendant que les français de souche, comme sur ce blog, se tapaient une honte monumentale en ne maîtrisant pas la langue de leurs ancêtres.

Ha ha ha ha ha ha ha ha ha ha ha.

BartlettGreen a dit…

Et voila.

Quand on n'a plus d'arguments on attaque sur l'ortographe.Il faut bien trouver un moyen d'insulter. Il faut bien "gagner" surtout si on a tord.

Rien a carrer Chitah de vos notes au bac, vous insulter, vous affirmer des choses que vous ne prouvez pas et vous étes un malhonete.

Dommage que vos profs ne se soient pas penchés plutot sur le fond que sur la forme.

Vous auriez pu remarquer qu'en dépit de mon ortographe déplorable j'avais fait l'effort de ne pas étre aggressif envers un abruti fini.

Personellement vous pouvez troller sans moi , je ne tiendrais plus compte d'aucune de vos interventions.

Chitah a dit…

"sur l'ortographe." => orthographe.
"surtout si on a tord." => tort avec un t pas un d

"Rien a carrer" => à et non a
"vous insulter, vous affirmer"=> non, "vous insultez, vous affirmez" ce n'est pas l'infinitif qu'il faut.

"vous étes un malhonete." => non, vous êtes malhonnête, on ne dit pas "un malhonnête" en plus"

Je laisse de côté les petites erreurs comme l'oubli de l'accent circonflexe pour "plutôt que".

BartlettGreen a dit…

Je lisais " the closed circle" il y a peu.

L'auteur y donnait sa version de la psychologie des pays arabes facteur explicatif selon lui de l'état déplorable de ces sociétés et l'impossibilité d'y ammener la démocratie.

Il est frappant de voir comment sa grille de lecture s'applique a Chitah, pourtant petit fils d'émigrés.

Le coeur du systéme c'est la honte , il n'y a pas plus grande jouissance que de l'infliger, pas de pire destin que de la recevoir.Toutes interactions est un rapport de force qui doit étre gagnée peux importe comment, seul celui qui humilie son adversaire est honorable.

L'autre facteur c'est l'identification a la tribu qui passe avant tout. Toutes critique envers la tribu est une insulte qui doit étre payée. De toute facons tout ceux qui critiquent sont forcément des salauds des fous et des imbéciles.

Le troisiéme pilier de la société est la structure dictatoriale des le famille, le pére est Dieu et il posséde la toute puissance.Un homme a forcément raison en tout jusqu'a la notion de doute ou d'humilité. Si la réalité ne concorde pas avec ses opinions, ce n'est pas parcqu'elles sont mauvaises, c'est la faute d'un autre qui lui veut du mal.

La raison de la présence de Chitah sur les blogs, c'est de gagner en humiliant aprés avoir fait preuve d'une constante agressivité.

La vérité, le sujet de la conversation n'est d'aucun intérét pour lui.

teddy bear a dit…

Désolé, mais je suis en accord avec Chitah,sur l'orthographe. La plupart des intervenants qui sont présents sur ce site sont sensés mettre en valeur, l'ordre, le respect des règles. Et cela commence par une bonne maîtrise de la langue française.

Quant au problème de l'immigration, nous en sommes tous responsables, les français de souche qui ne veulent faire du travail soit-disant dégradant, les patrons qui emploient au noir, les gauchistes qui nient la différence culturelle, l'extrême-droite qui la pousse à outrance. Mais aussi les pouvoirs publics avec un état providence qui profite aux tricheurs,avec le regroupement familial qui mis fin à l'immigration du travail etc. Et finalement, à la communauté arabe qui se doit de faire le ménage avec ceux qui ne jouent pas le jeu ( voyous, islamistes...).

Et plus le temps passe, plus le problème sera difficile à régler.Je pense que ce sont les femmes qui faciliteront une intégration moins douloureuse de cette communauté.

BartlettGreen a dit…

"Désolé, mais je suis en accord avec Chitah,sur l'orthographe. La plupart des intervenants qui sont présents sur ce site sont sensés mettre en valeur, l'ordre, le respect des règles. Et cela commence par une bonne maîtrise de la langue française."

http://www.cce.umontreal.ca/capsules/2717.htm

Amusant non ?

Je ne nie pas que mon orthographe soit mauvaise, je dis que Chitah n'a sorti ca que pour faire une attaque personnelle, faute d'arguments et pour camoufler le fait qu'il agresse et calomnie a longueur de post.


Je ne vois vraiment pas en quoi mon orthographe est relié au respect ou la l'éthique.Si vous pouviez argumenter ce point je serais curieux d'en savoir plus.

Je me rends bien compte qu'elle n'est pas agréable a lire, mais dois je refuser d'intervenir quand je vois des contres vérités ou que je peux apporter des informations qui font avancer la question ?

Vaut t'il mieux un mensonge bien écrit ou une vérité écorchée?


En ce qui concerne les clichés sur les Francais racistes qui ne veulent pas travailler, je vous signale que je suis un petit blanc qui a vu plus d'une fois des "opprimés" refuser de faire le travail que lui faisait.

Chitah a dit…

@Teddy Bear : un point que je ne comprends pas. Il me semblait que le maintien de l'ordre, en France, était confié à une entité qui s'appelle la police, et la justice confiée à des magistrats. Pourquoi et comment les arabes devraient-ils "faire le ménage parmi eux", concernant islamistes et voyous? Vous ne parlez tout de même pas de responsabilité collective non?

@BartlettGreen : la qualité du fond de ce que vous racontez est encore pire que la qualité de la forme, c'est du café du commerce, je préfère donc aller d'abord à l'essentiel vous concernant, à savoir atteindre une certaine maîtrise de la langue française. Après, j'essaierai de vous apprendre à écrire des choses intéressantes et intellectuellement construites, mais ne brûlons pas les étapes voulez-vous?

teddy bear a dit…

à chitah

explication "faire le ménage".

Voici un exemple,certains musulmans veulent faire entrer la religion dans la sphère publique, les repas à l'école, l'ouverture des piscines, les rapports infirmières/patients... Je n'ai jamais entendu un membre de la communauté musulmane s'insurger contre cette demande allant contre les principes de notre société.

à Battle Green

Ce que je voulais dire simplement. Beaucoup de participants ont des valeurs communes, dont le respect des règles de notre société. L'écriture et la maîtrise de la langue française font partie de ces règles. Tout simplement. Cela n'empêche pas d'avoir des idées et mêmes des bonnes. Vieux débat sur le fond et la forme.

Ce que vous appellez un cliché, je l'ai souvent vérifié dans le cadre de mes activités ( hôtellerie restauration, BTP ).

Le respect du travail est le produit de plusieurs choses. Une situation, "j'ai faim, il faut absolument que je bosse ", une éthique " dès l'enfance, monte et va faire tes devoirs". L'accomplissement de soi,"avoir l'impression de servir à quelquechose".

Le français de souche ( et même le fils de l'immigré de la précédente génération), qui touche le RMI, issu d'une famille sans les valeurs du travail se battra moins pour son boulot. L'immigré a faim, alors il bosse.

Le problème principal réside dans les patrons tricheurs, et malheureusement, il y en a...

Chitah a dit…

@Teddy bear : l'exemple ne m'éclaire pas plus. Parce que certains musulmans se mettraient une plume dans le cul, d'autres devraient soutenir ou s'insurger contre de telles pratiques?
Parce que des musulmans utilisent le pouvoir de faire pression sur des élus pour mener à bien leur agenda, d'autres devraient le faire également? Ainsi, je devrais aussi poser la question de savoir pourquoi des français ne manifestent pas contre l'impôt, contre les taxes sans cesse grandissantes dans notre pays? Où est cette minorité-là?
Un extraterrestre qui arriveraient en France se dirait que ce pays est peuplé de militants de la CGT, est-ce vraiment la réalité?

teddy bear a dit…

Protester contre cette volonté d'introduire l'islam dans la sphère publique, signifie, quant on est musulman, que l'on partage les principes de notre société et notamment la laicité. Après, chacun fait bien ce qu'il veut chez lui.

Je suis moi-même chef d'entreprise et proteste contre ceux qui emploient des immigrés de manière clandestine. Pour la simple et bonne raison,que je ne souhaite pas que l'on mette tous les patrons dans le même panier.

Insurger vous contre les musulmans qui se mettent une plume, c'est un début.

Enfin, je vous rappelle que des associations contre la pression fiscale existent.