samedi, septembre 11, 2010

Des dieux et des hommes


Bande Annonce Des Hommes et des Dieux de Xavier Beauvois
envoyé par sortiescinema. - Regardez plus de films, séries et bandes annonces.
Vu le film cet après-midi.

Le titre est fort étrange : il s'agit de la relation d'hommes à Dieu, et non pas à des dieux. L'Islam n'a que valeur de faire-valoir du martyre chrétien.

Ce titre est donc sans doute un sacrifice au politiquement correct. Je pense d'ailleurs que l'auteur, gauchiste, a été dépassé par son film : on y sent une discipline monastique qui ne répond pas, mais alors pas tout, aux canons libertaires.

Sinon,à part le titre, très bien.

Parle à tous. Il faut vraiment avoir décidé de se fermer pour ne pas être touché. Mon épouse, qui n'a pas du tout la fibre religieuse, a été émue.

Toutefois, une culture chrétienne n'est pas inutile. En effet, la différence principale entre Islam et Christianisme tient à la relation d'amour avec Dieu.

Dans l'Islam, Dieu surplombe tellement les hommes que toute relation d'amour avec lui est sacrilège. Dans le Christianisme, c'est au contraire toute la problématique de la foi, la relation d'amour entre Dieu, qui a sacrifié son Fils bien-aimé, et les hommes.

Cette problématique de l'amour imprègne tout le film, peut-être en partie à l'insu de son auteur.

6 commentaires:

Phoebastria a dit…

Excellent billet ! Eh oui, je sais apprécier les bonnes choses, même si à vos yeux je suis un islamo-gôôchiste... et aussi chrétien et ancien scout d'Europe ; pardon scout d'Europe, puisque l'ayant été unn jour je le suis pour toujours. Etonné ?

Pour ce qui est de la transcendance et de la ralation avec Dieu, les relations sociales que vous proposez sur ce blog semblent plus d'inspiratipon islamique que chrétienne... Quoiqu'en pensent les laïcards, c'est le christianisme qui a adouci les moeurs et maturé la démocratie ; le pillier culturel chrétien de la France ne peut être arraché, au risque de mutiler jusqu'aux idéaux laïcs...

LOmiG a dit…

salut
j'ai envie de voir ce film aussi.

Pourquoi penses-tu, Franck, que l'auteur n'a pas volontairement créé ce film avec une forte exigence de réalisme ? Donc en montrant le côté ascétique, et en essayant de transcrire l'amour et la foi des prètres...?

Anonyme a dit…

La FOI des premiers chrétiens conduits dans la fosse aux lions, non merci pas pour moi. Ou est Dieu dans tout ça. Je n'y sens pas plus sa présence que dans un abattage rituel hallal.

fboizard a dit…

Anonyme,

Je regrette que vous ne sentiez pas que le martyre chrétien peut aussi être source de force pour ceux qui restent.

Catheau a dit…

Le mot "dieux" ne porte pas la majuscule dans le titre. Ce dernier est extrait du Psaume 81,6-7 :
"Vous êtes des dieux, des fils du Très-Haut,
Pourtant vous mourrez comme des hommes,
Comme les princes, tous, vous tomberez."
Cela oriente la compréhension du film, me semble-t-il.

fboizard a dit…

Je m'aperçois que j'ai inversé le titre.

Il y a des majuscules en hébreu ?