lundi, septembre 17, 2012

Contre le "mariage" homosexuel et contre le nihilisme

Vous trouverez en lien ci-dessous trois articles du Figaro contre le "mariage" homosexuel.

Cette question est fortement chargée en symboles mais elle est nulle quantitativement. La vraie question est la multiplication des divorces et des "familles" monoparentales.

Comme le rappelle Aldo Naouri, la destruction de la famille (1) est une oeuvre nihiliste. Pour lui, c'est la continuation de la pulsion suicidaire des deux guerres mondiales.

Le propos peut sembler outré à qui n'a pas réfléchi à la question. Mais, si l'on veut bien se souvenir que l'homme est un animal social et que la famille est la base de la société, la destruction de la famille porte en elle la destruction de la société puis de l'homme.

Bien sûr, cette destruction se fait graduellement, ce qui permet aux amis du désastre ayant sauté du centième étage de nous rire au nez en disant "Vous voyez, jusqu'ici tout va bien". Mais non, même si on vient juste de passer le cinquantième étage et que la chute continue, les effets délétères sont déjà visibles pour qui ouvre les yeux.

Contre le "mariage" homosexuel

Un espoir : qu'il reste des noyaux de civilisation en attendant que passe l'orage. Après tout (c'est-à-dire dans deux ou trois siècles), la décivilisation aura disparu, faute de s'être reproduite.

***************
(1) : famille : ensemble fait :

> d'un couple constitué, pour la vie, d'un homme et d'une femme, dont l'union, appelée mariage, est reconnue par la société, civile ou religieuse, en vue de la procréation et de l'éducation d'enfants.

> des enfants issus de ce couple.

Aucun commentaire: