lundi, septembre 17, 2012

Tesson : et si l'on parlait de l'argent public ?

Tesson : et si l'on parlait de l'argent public ?

Je connais les explications qu'on donne habituellement à l'indifférence des Français vis-à-vis des gaspillages de l'Etat (espoir d'en profiter, religion de l'Etat, croyance en la supériorité des hommes de l'Etat, etc.).

Et pourtant, il reste à mes yeux un mystère au fond de cette attitude. Peut-être ne faut-il pas négliger le rôle de la bêtise, dont la puissance a été mise en lumière lors des dernières élections (François Hollande a fait preuve, à défaut de noblesse, d'intelligence en s'appuyant dessus).

Aucun commentaire: