dimanche, novembre 04, 2012

«Mariage homosexuel» : pas de «débat», un référendum

Sur le «mariage homosexuel», pas de pseudo-débat qui est toujours dans la main des medias gauchistes. Un référendum.

Je sais que cela pose un problème juridique : cette question n'est pas dans le cadre défini par la loi pour le référendum. Mais allez donc expliquer aux Français qu'on ne peut pas leur poser la question parce que la loi l'interdit. Ils vous diront de changer cette loi.

Ma conviction politique est claire : la démocratie est un système très imparfait, et c'est sous sa forme représentative qu'il a le plus d'inconvénients. Je suis pour la monarchie, mais comme je n'y crois pas dans un avenir proche, la forme politique vraisembable qui me paraît la moins mauvaise est la démocratie directe.

Des référendums souvent et sur tous les sujets.

Même si le peuple est susceptible de bien des égarements, je lui crois plus de bon sens et plus de patriotisme qu'à la classe jacassante politico-médiatique. Sur dix référendums, il y en aura peu-être quatre dont les résultats seront idiots. C'est un ratio bien meilleur que les décisions prises par notre classe prétendue éclairée.

Le fond du problème, c'est que dans nos politiciens qui n'ont que le mot démocratie à la bouche, bien peu font confiance au peuple français, peut-être aucun, et j'en soupçonne beaucoup, notamment à gauche, de le détester purement et simplement.







Aucun commentaire: