samedi, janvier 05, 2013

Comment reconnaitre un socialiste ?

Je me suis aperçu avec horreur que je partageais mon bureau avec un socialiste. Certes, très tiède. Mais, tout de même, un socialiste ...

Vous imaginez ma bouleversification.

Heureusement, des collègues au-dessus de tout soupçon m'ont apporté leur soutien psychologique dans cette mauvaise passe. Une cellule d'aide fournie en galettes et cidre a été montée d'urgence.

Pour vous évitez ces affres, je vous propose un critère simple : le critère de Tocqueville.

Selon lui, dans le match entre liberté et égalité, être socialiste, c'est préférer l'égalité au détriment de la liberté.

Par exemple, «tel salaire (privé) est indécent» : socialiste. En effet, juger des revenus des autres honnêtement gagnés, c'est typiquement socialiste. On est prêt à amputer sans raison valable la liberté d'autrui de faire fortune pour rétablir ce que soi, on considère comme une inégalité injustifiée (injustifiée au nom de quoi, à part de sa propre jalousie ?).

Le seul cas où l'on peut juger du salaire des autres, c'est pour les fonctionnaires, puisque nous en sommes les clients forcés.

Aucun commentaire: