lundi, octobre 07, 2013

Les bas du front (républicain)

A Brignoles (66 % d'abstention, 40 % pour le FN), la gauche invoque le «front républicain», espérant piéger la droite au tournant quand la question réciproque se posera.

Visiblement, ils n'ont toujours pas compris que les Français s'en foutent de ces petites habiletés de conseil général.

A force de répéter depuis trente ans les mêmes conneries, les Français, même de gauche, ont fini par comprendre (au moins sur ce point) qu'on les enfumait.


Addendum :


Après Brignoles, le bal des faux culs par rtl-fr

Aucun commentaire: