lundi, décembre 23, 2013

Sorties scolaires: le Conseil d'État n'est pas hostile au voile ... et c'est normal

Sorties scolaires: le Conseil d'État n'est pas hostile au voile

Et c'est normal : toutes les raisons invoquées pour interdire le voile islamique, laïcité, égalité homme-femme, sont de mauvaises raisons qui ne tiennent pas la route, ce sont des raisons périphériques, qui tournent autour du pot.

La vraie raison d'interdire le voile est justement celle qu'on ne veut pas dire, qu'on meurt de trouille de dire : l'islam est simultanément un mode de vie et une religion. En tant que tel, il est incompatible avec l'intégration dans un pays «de race blanche, de culture grecque et latine et de religion chrétienne» comme la France.

Un musulman en France peut être un bon Français ou un bon musulman, mais pas les deux à la fois.

Tant qu'on n'attaquera pas le problème par là, on n'arrivera à rien.

Et on n'attaquera pas le problème par là, car cela reviendrait à remettre en cause des décennies d'acharnement de la république contre l'identité  chrétienne de la France.

Donc on nous propose l'autre branche de l'alternative : abolir l'obligation d'intégration et achever de d'assassiner la France, qui ne sera bientôt plus qu'un territoire administratif sur lequel se juxtaposeront des populations au mieux indifférentes, au pire ennemies.

Une horreur, mais qui fera la joie des technocrates apatrides.

Aucun commentaire: