dimanche, mars 09, 2014

Le problème des institutions

Il y a des hommes intelligents dans tous les pays. Il n'y a pas que des idiots en France.

Le problème n'est pas là. Le cœur du drame, ce sont les institutions, c'est-à-dire les mécanismes par lesquels on sélectionne les élites et on fait fonctionner le pays.

Mon inquiétude tient à ce sujet : les institutions françaises bloquent tout renouvellement, que cela soit du personnel ou des idées.

Seule exception (qui confirme la règle), le FN, qui agite des idées on ne peut plus convenues, fait appel à des candidats jeunes et non-technocrates. Mais c'est périphérique, l'essentiel du système reste plus bloqué que jamais.

Or, plus les institutions sont grippées et plus elles sont difficiles à débloquer.

La dernière fois qu'on a eu un tel blocage, il y avait une guerre coloniale en cours, ce qui motivait les Français à s'intéresser au problème.

Aujourd'hui, mon scénario le plus probable est que les institutions vont rester bloquées et que la France va continuer à osciller entre le drame et la médiocrité, s'enfonçant dans la décadence, perdant des places dans tous les classements internationaux, économiques, culturels, intellectuels et artistiques.

Aucun commentaire: