lundi, septembre 29, 2014

Air France menacée par le scénario Alitalia

Air France menacée par le scénario Alitalia

L'auteur fait mine de considérer qu'Air France peut encore être sauvé.

Peut-être sacrifie-t-il aux convenances qui veulent qu'on n'annonce pas trop brutalement l'étendue du mal à l'agonisant et à sa famille.

Moi, je n'ai pas ces politesses. J'avais des doutes sur l'avenir d'Air France avant la grève. Les pilotes les ont levés, hélas pas dans le bon sens.

Dans dix ans, Air France sera une filiale d'Emirates ou d'Etihad et aura perdu la moitié ou les deux tiers de ses effectifs. Merci les pilotes (et la direction).

C'est d'autant plus facile à anticiper que le scénario n'a rien de surprenant : il s'est déjà produit plusieurs fois depuis vingt ans. De là à penser que les pilotes d'Air France, puisqu'ils ne savent même pas tirer leçon des erreurs fatales des autres, sont bêtes à manger du foin ...

Aucun commentaire: