mercredi, février 25, 2015

Génocide des chrétiens d'Orient : où sont nos brigades internationales ?

L'apathie face au génocide des chrétiens (quand on songe au nombre de gens qui se réclament des leçons de la l'antifascisme et du judéocide ...) est stupéfiante mais, hélas, pas incompréhensible.

L'Eglise est encore plus coupable que les autres : il faut entendre avec quelle gêne et quelle discrétion sont évoqués les chrétiens d'Orient, comme des cousins éloignés qui dérangent un joyeux repas de famille avec leurs problèmes. Quant à leurs assassins, ce sont des fantômes, ils n'ont pas d'existence, pas de nom. Le pape François est en dessous de tout.

J'ai fait un chèque, c'est peu, mais déjà ça.

Volontaires pour combattre Daech

Le cri d'alarme du patriarche des chrétiens d'Irak

Chrétiens d'Irak : pourquoi tant d'indifférence ?

Aucun commentaire: