mercredi, février 25, 2015

Un peu de romantisme dans ce monde de brutes




On peut préférer ça :





Aucun commentaire: