dimanche, juin 28, 2015

L'Etat Islamique du Levant s'en prend-il aux valeurs universelles ?

Manuel Valls vient d'affirmer : «Daesh s'en prend aux valeurs universelles».

C'est une incompréhension de l'islam.

L'islam a hérité du judaïsme le dieu unique (sans l'Alliance) et du christianisme l'Eglise militante et l'universalisme.

Comme le christianisme, l'islam a vocation à être la religion de tous les hommes, sans distinction de race, ou de couleur, ou d'origine. L'islam a des valeurs universelles, il se trouve que ce ne sont pas les nôtres, issues du christianisme catholique.

C'est bien parce qu'il a des valeurs universelles que l'islam peut être prosélyte et conquérant. Les Massaïs, qui croient que le monde a été créé uniquement pour eux, ne convertissent personne.

La phrase de Manuel Valls ne veut donc pas dire grand'chose. Une phrase exacte aurait pu être «L'Etat Islamique  du Levant veut nous imposer ses valeurs par la terreur».

Pinaillage de blog, me direz-vous ?

Non, je ne crois pas. Car Manuel Valls, avec sa manière de penser, ne peut pas comprendre le problème très concret des convertis.

Il est vrai que, pour les comprendre, il lui faudrait admettre que le bordel foutu dans les sociétés occidentales par l'esprit de mai 68 donne envie à certains de se raccrocher au cadre islamique.

Il est évidemment révélateur que les convertis viennent très souvent de familles décomposées ou au père ectoplasmique. De la même manière que le nazisme était la politique des enfants sans pères (morts à la guerre ou discrédités par le chômage), l'islam fondamentaliste est la religion des enfants sans père.




Aucun commentaire: