mardi, septembre 22, 2015

La Gauche a son Pape

The Left has its Pope

Ceux qui disent que le pape François n'est ni de droite ni de gauche sont des hypocrites ou des imbéciles : bien sûr, comme c'est un jésuite (vous vous rappelez qu'Ignace de Loyola avait interdit à ses frères de devenir pape ?), il balance, un coup à droite, un coup à gauche.

Mais le tableau, regardé avec un peu de recul, ne laisse aucun doute sur un gauchisme de mauvais aloi.

Comme Jack Tollers explique très bien ici ou (1), le pape François est un péroniste à la formation superficielle.

Sans affect,  sans vrais amis, retors, louvoyant, dévoré d'ambition, cela ne vous évoque pas un autre François ? Moi, beaucoup. Et Obama n'est très différent.

Le plus dégueulasse chez le pape François, ce sont ses affectations de pauvreté et de simplicité. La pauvreté et la simplicité appartiennent aux moines, pas aux papes. Si le pape François voulait vraiment rester pauvre, il ne serait pas devenu pape, c'est pourquoi je parle d'affectation.

Si vous ne me comprenez pas, pensez à Saint Thomas Beckett. Il portait sans rechigner ses riches habits d'évêque et personne ne savait qu'en dessous, il y avait un cilice. Il n'affichait pas une pauvreté ostentatoire et malvenue mais il s'humiliait pour de vrai.

Bien différent est le pape François.

Chesterton explique que c'est le dogmatisme, la fidélité au dogme, qui fait durer l'Eglise. Quand le pape s'écarte du dogme pour, quoiqu'il prétende, plaire au Monde, c'est un signe inquiétant.

C'est sans doute l'époque qui veut qu'on se donne à de tels hommes. L'Eglise a l'avantage d'avoir la Providence de son coté, mais ce n'est pas une garantie tous risques.



**************
(1) : «All I can tell you is that he's the perfect example of an Argentine, Peronist, Jesuit of the second half of the Twentieth Century. A ruthless double-dealer, he made his way up the ranks of the Society of Jesus with surprising speed: consider that he was ordained in 1969 and only four years later was ruling all Argentina's Jesuits as a Provincial Superior!»

Aucun commentaire: