dimanche, octobre 25, 2015

Seul sur Mars

Nettement mieux que Gravity.

Un gros bémol : le héros ne doute jamais. Dommage, il y avait un peu de psychologie intéressante à faire.

Aucun commentaire: