jeudi, mai 05, 2016

Lattons les experts avec ce bon Eric

Éric Zemmour : Terrorisme et vieilles recettes

Je n'aime pas beaucoup les experts médiatiques et François Heisbourg a un grand don pour m'énerver par ses propos en plein dans le Système et par son ton compassé.


*************
Il faut se méfier des experts. Pas seulement pour le style, souvent ampoulé et pédant. Mais leur science, incontestable, dans leur domaine d'excellence, les persuade qu'ils ont la même légitimité sur un terrain plus politique. Ils confondent science et idéologie et croient qu'ils assènent des connaissances alors qu'ils ne font que défendre des convictions.

[…]

Le livre alors change d'âme. Affolé par sa découverte [que la présence de fortes populations musulmanes en France mène à la guerre civile], l'expert se mue en prédicateur. Aucun poncif, aucun lieu commun sur la France des Lumières et des droits de l'homme ne nous seront épargnés. L'esprit du padamalgam règne en maître sur notre maître.

Heisbourg en appelle à l'esprit de la Résistance pour mieux renouer avec les réflexes pacifistes de la politique «d'apaisement» qui menèrent à la collaboration.

[…]

Heisbourg ridiculise l'éventuel rétablissement des frontières parce qu'on peut toujours les passer. Mais alors pourquoi interdire le vol et le meurtre puisqu'on peut toujours transgresser ces lois en volant ou en tuant ?

Il condamne la «dérive» de l'état d'urgence au nom de l'État de droit. Et si c'étaient les dérives laxistes de l'État de droit qui avaient conduit à notre tragique situation ?

Il reprend sans aucune distance l'antienne convenue sur « les discriminations au logement et à l'embauche » qui alimentent le « vivier de Daech ». Il est vrai que les millions de Français « de souche » qui végètent dans le périurbain deviennent tous trafiquants de drogue puis djihadistes, qu'Oussama Ben Laden était miséreux et que les frères Kouachi n'avaient pas bénéficié de tous les généreux bienfaits de la République sociale …

[…]

Il nous explique avec des accents apocalyptiques que l'échec de Schengen serait un « retour à l'Europe d'avant l'Union européenne et une belle victoire pour les djihadistes qui ne rêvent que de nous voir renier nos valeurs et revenir sur nos réalisations ». On ignorait qu'Oussama Ben Laden avait fait campagne pour le non à Maastricht ! Il refuse de voir que l'Union européenne est un handicap dans la lutte contre nos ennemis puisqu'elle a laminé les souverainetés nationales sans forger une souveraineté européenne. Mais il est temps de conclure, impérieux et grandiloquent: « L'Histoire jugera durement ceux qui choisiront de persister dans l'incompétence et le contresens. » François Heisbourg a raison : l'Histoire jugera durement ceux qui ont choisi de persister dans l'aveuglément et le déni de réalité …
*************

Quel con, ce Heisbourg ! Mais je n'ai pas eu besoin de Zemmour pour m'en apercevoir.

Ce sont des types comme Heisbourg qui font un barrage médiatique pour empêcher la salutaire révolte des peuples.

J'admire Zemmour de garder son calme. Moi, Heisbourg, ça serait plutôt ça :







Aucun commentaire: