dimanche, mai 01, 2016

Mathieu Bock-Côté : « L'homme sans civilisation est nu et condamné au désespoir »

Certains m'ont réclamé cet article. Le voici :

Mathieu Bock-Côté : « L'homme sans civilisation est nu et condamné au désespoir »

**************
En un sens, le multiculturalisme ne peut pas gagner : il est désavoué par le réel, par la permanence de l'authentique diversité du monde. Il pousse à une société artificielle de carte postale, au mieux ou à la décomposition du corps politique et au conflit social, au pire. Et il est traversé par une vraie tentation autoritaire, chaque fois. Mais il peut tous nous faire perdre en provoquant un effritement de nos identités nationales, en déconstruisant leur légitimité, en dynamitant leurs fondements historiques.

Et pour la France, permettez-moi de lui souhaiter une chose: qu'elle ne devienne ni les États-Unis, ni le Canada, mais qu'elle demeure la France.
**************

J'ajoute celui-ci :

« Entre bobos et barbus, ma rue Jean-Pierre Timbaud »





Aucun commentaire: