jeudi, juin 30, 2016

La morgue des mondialisés, inquiétant ou rassurant ?

Le Brexit a été l'occasion de publier des propos hallucinants de mépris de classe et de morgue, qu'on n'aurait pas osé rendre publics il y a quelques années. En France, on peut citer BHL, Minc et Koenig qui ont été tout à fait dignes des délires aristocratiques d'Ancien Régime les plus absurdes.

Je me pose la question de l'interprétation de ces idioties (ces gens se croient intelligents mais leurs propos sont parfaitement crétins, très superficiels). J'ai deux hypothèses contradictoires :

1) S'ils osent dévoiler le fond de leur pensée, c'est qu'ils se sentent en position de force et nous n'avons pas fini de souffrir.

2) C'est un signe de panique, leur chant du cygne.

Aucun commentaire: