dimanche, octobre 09, 2016

L'axe du loup (S. Tesson)

Sylvain Tesson marche sur les traces des évadés du goulag. Cela confirme ce que j'ai pensé en lisant Berezina : ce type est complètement fou, mais du genre de folie dont nous manquons cruellement.


Nota : puisque c'est un sujet d'actualité, recopions les quelques mots de Sylvain Tesson sur l'islam :

************
Je juge reposant pour l'âme de voyager parfois hors de certains univers islamiques, c'est-à-dire loin des terres plantées de minarets où l'homme a créé l'enfer autour de lui. Loin des gourbis, loin des ânes battus, loin des femmes haïes et de la la loi naturelle bafouée et loin  de cette odeur de pisse chaude de chèvre qui flotte toujours au-dessus de la maison du Prophète.
************
 Il partage cette répulsion avec un autre grand voyageur ouvert aux cultures étrangères : Claude Lévi-Strauss.

Aucun commentaire: