samedi, novembre 25, 2017

Un village français

Pour une fois que je vois une série télé.

L'histoire d'un village français de la ligne de démarcation entre 1940 et 1945.

C'est dommage, c'est plutôt une bonne série, assez nuancée (autant qu'on peut l'être à la télévision française), sauf que tous les catholiques y sont antipathiques et caricaturaux (et témoignent de l'ignorance des auteurs). Bien entendu, le rôle majeur des catholiques dans la Résistance (ils furent les premiers Résistants, à commencer par De Gaulle, puis Rémy, Duclos, Loustanau-Lacau, Fourcade, d'Estienne d'Orves, Michelet, Ripoche, Renouvin, Chaillet, Riquet ...) n'est absolument pas mentionné.

Bien sûr, le scénario penche nettement à gauche (qu'attendre d'autre à la télévision française ?), mais les communistes sont tout de même assez ridicules. Il y a même des collabos plutôt sympathiques.

L'anti-catholicisme est la seule faute historique flagrante de cette série. Faut-il que la haine du catholicisme des auteurs soit grande.

Je plains ceux qui ne connaissent du catholicisme que ces caricatures venimeuses et je plains aussi (moins, évidemment) ceux finissent par découvrir la vérité et s'aperçoivent qu'on n'a cessé de leur mentir.


Le faux village français de France 3




Aucun commentaire: