dimanche, février 18, 2018

NÉO-FÉMINISME : UN COMBAT POUR LA DOMINATION EN UTILISANT LA VIOLENCE

NÉO-FÉMINISME : UN COMBAT POUR LA DOMINATION EN UTILISANT LA VIOLENCE

**********
Mon amie Marcela Iacub a identifié une partie du problème : « Ils (les néo-féministes) pensent que les femmes sont des êtres différents et que leur émancipation passe avant tout par des sanctions pénales et civiles appliquées contre les hommes. Pour eux, il n’y a pas d’autre horizon politique que la violence institutionnelle ».

L’enjeu n’est pas l’émancipation Marcela, mais comme d’habitude, le Dieu caché est le combat pour le pouvoir, et ce qui l’accompagne. Et avec des méthodes, dont on sait très bien sur quoi elles peuvent déboucher.
**********


Aucun commentaire: