jeudi, janvier 10, 2019

Deux France irréconciliables

Plus je discute, plus je trouve qu'il y deux France irréconciliables. Je me suis amusé, très technocrate, à faire un tableau comparatif :


Gilets jaunes
Anti-Gilets jaunes
Mon commentaire, mon positionnement
Sociologie
France de Guilluy.
Bagage secondaire et/ou financier.
Anti-GJ
Effectif
Actifs : entre 30 000 et 100 000

Soutien population autour de 50 %.
30 % ?
Très difficile d'avoir des chiffres fiables.
Économie
Perdants de la mondialisation.
Gagnants de la mondialisation.
Gagnant en apparence (par comparaison avec les vrais perdants), perdant en réalité (par comparaison avec mon équivalent avant la mondialisation).
Politique
Souverainistes, anti-immigration, anti-globalisation.








Réclament plus de démocratie directe.
Pas forcément satisfaits mais encore plus peur du changement que de la continuité.

Pas forcément macronistes.

La démocratie est là pour les approuver. Se défient dès que le peuple les contredit.

En fait, ils ne sont pas tout démocrates.


GJ










C'est le V d'adhésion à la démocratie : aujourd'hui, on est démocrate aux deux extrêmes et tyrannique tendance techno au centre.

Moteur psychologique
Réaction plus que revendication.

Injustice.

Deux poids, deux mesures généralisé : fiscalité (GJ, évadés fiscaux), justice (GJ, racaille), influence (GJ, minorités), aménagement du territoire (campagnes, banlieues) …
Préservation de la position sociale. Trouille sociale.
 GJ
Violence
Nécessaire pour se faire entendre, comme le prouve l’expérience.

La violence n’est jamais assez forte pour réprimer les GJ. Entendu : « Il faut faire charger les chevaux et tant pis s’il y a des morts ».

Voir l’appel au meurtre de Luc Ferry.
GJ

On m’a dit : « La violence policière contre les racailles de banlieue te gêne beaucoup moins ».

D’abord, il n’y a pas de violence policière en banlieue puisque la police n’y va plus.

Et puis les racailles de banlieue se présentent comme mes ennemis et comme les ennemis de la France, alors que les GJ, c’est mon peuple, qui chante la Marseillaise en agitant un drapeau tricolore.
Attitude
Renoue les liens sociaux.

Inventivité.

Egoïsme forcené

(Entendu : « Ils n'ont qu'à faire comme moi ».

Sous-entendu :« Je me suis fait tout seul. Je ne dois rien à personne, ni à mon environnement, ni à mon époque, ni à la politique en vigueur au moment de mon ascension sociale.

Donc je n'ai aucun ascenseur à renvoyer, aucune gratitude à avoir,  aucun devoir vis-à-vis de mes compatriotes.

Qu'ils crèvent, ces gueux ! »)

Conformisme.

Je suis frappé par le manque d’empathie des anti-GJ.
Prévision
Ca va mal se terminer.
Ca va mal se terminer.
Ca va mal se terminer.


Il se peut que ce tableau vous paraisse partial, mais, le moins que je puisse dire, c'est que je ne suis pas ébloui par l'intelligence des anti-Gilets jaunes. Le conformisme et probablement la trouille induisent une pensée très pauvre.

Même s'ils s'expriment moins bien, Les Gilets jaunes me semblent faire preuve de plus de bon sens et d'inventivité.

Comment éviter la catastrophe qui vient ? Très simple. Le virage de Mitterrand en 1983 en sens inverse : anti-impôts, anti-européiste, anti-immigration. Mais nous savons tous que cela n'arrivera pas.






Aucun commentaire: