mardi, février 26, 2019

La chute de l’empire américain

Moins bon que les deux grands succès de Denys Arcand, Le déclin de l’empire américain et Les invasions barbares, mais pas mal quand même. Pas de continuité avec les précédents, le titre est une putasserie publicitaire.

Un livreur, jeune et mou, diplômé de philosophie, se retrouve par le plus grand des hasards en possession du butin d’un hold-up raté. Qu’en faire ?

Bon, il commence par s’offrir les services de la prostituée la plus chère de Montréal (Maripier Morin, à tomber par terre). Le genre Pretty woman, le type ordinaire qui tombe amoureux de la prostituée, n’est pas désagréable. Ensuite ?Vous verrez bien si vous allez voir le film.

Mi-film policier, mi-film social, il est assez plaisant.

Contient une initiation intéressante à la fraude fiscale.




Aucun commentaire: