dimanche, mars 22, 2020

Les SMS du virus (3)













A propos de Raoult et de la choloroquine : au-delà des guerres de chapelles et d'ego surdimensionnés, il y a sans doute une histoire de gros sous, la choloroquine ne rapporte pas grand chose aux copains-coquins de l'INSERM cul et chemise avec les labos (ça serait bien que, de cette affaire, sorte une enquête sur les relations louches de l'INSERM).

Mais il y a plus : depuis mai 68, nous sommes passés d'un système éducatif de l'intelligence (certes un peu utopique) à un système du conformisme absolu. On promeut les les pougneux-bourrins pas forcément très intelligents, au détriment des vrais intelligents qui dérangent.

Je le vois chez les jeunes ingénieurs obsédés de procédures et oubliant le but. Il n'y a pas de raisons que ça soit différent chez les médecins. D'ailleurs, quand je vois défiler les médecins faisant des prédictions délirantes alors qu'ils feraient mieux de se taire (les prédictions ne servent, à ce stade, qu'à entretenir la psychose), je me dis qu'ils ne sont pas très intelligents.

Ce coronavirus est la somme de toutes nos fautes, il faut à coup sûr y ajouter la faute éducative, tant pour la psychose qui saisit les populations que pour les réactions inappropriées des experts.

A propos de nos amis italiens :

Aucun commentaire: