mardi, avril 21, 2020

Comment le laboratoire P4 de Wuhan, exporté par la France, a échappé à tout contrôle.

Chirac et le laquais chinois Raffarin, ils en auront fait du mal, encore plus qu’on pensait.




Comment le laboratoire P4 de Wuhan, exporté par la France, a échappé à tout contrôle.

************
Mais le projet est loin de faire l’unanimité en France. Raffarin et Chirac sont pour. Une partie du corps médical, dont Bernard Kouchner, aussi. L’industriel pharmaceutique Alain Mérieux également, qui préside le comité de pilotage avec son homologue chinois le Dr Chen Zhu. Mais les spécialistes de la non-prolifération, aux Affaires étrangères et à la Défense, de même que le SGDSN, le Secrétariat général de la défense et de la sécurité nationale et les milieux de la recherche, sont réticents.

[…]

Ceux qui traînent des pieds s’inquiètent, comme le rappelle l’un des acteurs de l’époque, « de la difficulté d’apprentissage » des Chinois, de leur «opacité» et des « résistances » qu’ils opposent au projet de coopération bilatérale voulu par les Français. « Ce qu’il faut bien comprendre, c’est qu’un P4, c’est comme une usine de retraitement nucléaire. C’est une bombe atomique bactériologique », poursuit la même source. Les virus qui sont testés, comme Ebola par exemple, sont extrêmement dangereux. Les procédures de sécurité - scaphandres, sas de décontamination…- doivent être respectées à la lettre.

Les hommes politiques ont arbitré en faveur du projet, contre l’avis des spécialistes.
************

A relier avec : La polémique sur le Professeur Raoult : derrière les incohérences de nos institutions sanitaires, une manipulation chinoise ?

Aucun commentaire: