jeudi, avril 23, 2020

Polémique Raoult : l'enjeu civilisationnel.

Cela peut paraître grandiloquent de parler d'enjeu civilisationnel à propos de la polémique Raoult. Pourtant, je pense que c'est un signe.

Bien sûr, je dépasse la personne de Didier Raoult, qui a commis des erreurs de communication et a peut-être été trop expéditif non pas sur la méthode, mais sur la présentation de la justification.

C’est une guerre entre ceux qui veulent ramener le monde à la réalité et à l’intelligence et ceux qui tiennent leur pouvoir de l’abstraction et du blabla et veulent le garder à tout prix.

Et cela, c'est fondamental pour la survie de notre civilisation : si nous restons gouvernés par les bavards et par les abstracteurs de quintessence, nous sommes foutus.

La violence des anti-Raoult est éclairante. Eux, ils le sentent, cet enjeu.



Aucun commentaire: